• administration226

Une saison ouverte et aventureuse


Photo: Trans-verre, une des création phare de la saison

Ensemble établi au coeur du culturellement très fertile espace rhénan, l’Imaginaire s’est depuis le début nourri artistiquement de cette position unique et stimulante. La saison 2021-22, qui démarre ce samedi, marquera la poursuite et le développement des projets de l’ensemble dans ce territoire plurilingue et multiculturel, avec des concerts et des créations à Bâle, Berne, Stuttgart. En parallèle, l’Imaginaire confortera son ancrage en France: outre de nouvelles collaborations avec Musica et Césaré, d’autres projets se profilent, notamment au GRAME à Lyon et à l’Abbaye de Royaumont.


Convaincu que la création se nourrit de la rencontre et de l’échan ge hors des sentiers battus et des zones de confort, l’Imaginaire s’est plu, depuis ses débuts, à frayer avec d’autres univers artistiques: vidéo, danse, numérique… La nouvelle saison qui s’ouvre dans les tous prochains jours affirme une démarche tournée vers l’originalité, la recherche, et pourquoi pas l’audace, en empruntant des directions inexplorées, et en affichant la volonté de faire dialoguer des esthétiques et pratiques qui parfois s’ignorent.


L’Imaginaire pose les bases d’une musique qui possède sa part d’engagement dans la vie de la cité. Cet engagement s’exprime d’abord dans les thèmes abordés par les compositeurs associés à l’Imaginaire : la question de l’omniprésence du numérique avec Daniel Zea, la vanité de la civilisation qui cache son extrême fragilité, avec Oblivion de Sebastian Rivas.

L’engagement, c’est aussi l’action concrète, avec des projets pédagogiques en milieu scolaire dans les quartiers en difficulté, lesquels se poursuivront dans le quartier de la Canardière à Strasbourg, ainsi qu’à Mulhouse.


La saison porte ainsi les réflexions et aspirations de l’ensemble, qui a mis à profit le temps d’arrêt contraint par la crise sanitaire pour se poser et se questionner. C’est riche du précieux capital de ce qui a été construit par le passé, mais aussi dans le respect des interrogations récentes sur sa place et le sens de son action que l’Imaginaire aborde l’avenir.


Dialogues, croisements, rencontres, engagements : avec cette nouvelle saison, l’Imaginaire incarne avec force une musique contemporaine qui, sans être subvertie, sera ouverte, aventureuse et porteuse de sens.



La saison, calendrier prévisionnel 2021-2022

  • 23 octobre 2021 : Concert avec le Big Band de Saint-Louis, au Forum Jean-Marie Zoellé

  • 1 au 5 Novembre : résidence Trans-Verre - Le Ventre - Hegenheim

  • 6 novembre : sortie de résidence Trans-Verre, présentation à Fabrikulture de Hegenheim

  • 20-24 novembre 2021 : Reprise de Toxic Box / IGNM Berne (Suisse)

  • 17-23 janvier 2022 : Résidence Trans-Verre

  • 14-18 février : Résidence à Césaré / Création Hibiki Mukai, Reprise de Toxic Box

  • 17 mars 2022 : Création Hibiki & Toxic Box, Grame BIME, Lyon

  • 18-19 mars 2022, Concert Hibiki & Toxic Box, Strasbourg (Musica)

  • 16-17 mai 2022, Concerts à la HEAR - Strasbourg

  • Fin août/début septembre : Création “Oblivion” par Sébastian Rivas - Abbaye de Royaumont

  • Automne 2022 : Reprise d’Oblivion, Gare du Nord - Bâle

  • Automne 2022 : reprise d’Oblivion - Stuttgart

  • Novembre-décembre : création Trans-Verre…

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout